Questions et réponses

L'âme et le karma

Demandeur: Tu crois au karma et à la réincarnation Claude?

Claude: Oui. Le fait d'y croire m'aide beaucoup à évoluer, à comprendre et à pardonner surtout. La loi du karma, aussi appelé la loi du retour, est une loi provenant de l'hindouisme, et laquelle nous avons à vivre ou revivre des expériences qui nous font apprendre les leçons que nous n'avons pas su apprendre dans le passé. C'est un peu comme une dette à régler provenant de cette vie-ci ou d'une vie antérieure.

Demandeur: Que veut dire le mot " karma " ?

Claude: C'est un mot provenant du sanskrit (langue morte aujourd'hui) et qui signifie CAUSE À EFFET. La loi du karma est aussi souvent nommée la loi de l'attraction ou la loi du boomerang. C'est la loi qui vient souligner le dicton " On récolte ce que l'on sème ".

Demandeur: Et comment fait-on pour reconnaître un karma ?

Claude: Lorsque nous expérimentons une répétition d'évènements et que ces évènements semblent de plus en plus difficiles à chaque fois. Les expériences se répètent parce que nous n'en avons pas retiré la leçon. C'est la roue du karma qui est en action.

Demandeur: Cela m'aide à comprendre bien des choses…

Claude: Voilà pourquoi, de mon coté, je m'empresse toujours de comprendre avec mon cœur, à accepter et à pardonner. Je sais aujourd'hui que chaque intention derrière nos actions affecte notre futur.

Demandeur: Comment ça ?

Claude: Chaque cause à un effet. Nous devons accepter la responsabilité que nous avons attirée à nous des événements dont nous en sommes la cause.

Demandeur: Autrement dit, nous devons toujours accepter nos expériences de vie ?

Claude: En effet. Il ne faut pas oublier que ce n'est pas l'expérience qui est importante mais plutôt notre attitude face à cette expérience. Tant qu'une expérience n'est pas vécue dans l'acceptation, il n'y a pas de transformation. C'est pourquoi une expérience non acceptée se répète continuellement. En fait, nous attirons cette expérience parce que nous en avons besoin pour apprendre à la dépasser. C'est à dire, à accepter, à aimer.

Demandeur: Comment sait-on qu'un karma est terminé ou réglé ?

Claude: Nous ressentons généralement un allègement au niveau du corps et de notre énergie, comme si nous nous étions débarrassés d'un poids. Les personnes qui pratiquent le pardon savent reconnaître cette sensation de libération, de liberté et de renaissance. Chaque règlement de karma est en fait un déblocage d'énergie. Ce qui explique que le pardon est une pratique miracle de guérison.

Demandeur: Et qui gère la loi du karma ?

Claude: Cette loi est gérée par l'énergie. Lorsque qu'une cause n'a pas eu son effet, il persiste un déséquilibre énergétique dans l'Univers. Puisque l'Univers est pure justice et veut nous enseigner la notion de responsabilité, nous devons expérimenter, dans l'acceptation, tout effet de ce que nous avons mis en mouvement, en cause. Ce qui explique que nous devons nous réincarner.

Demandeur: Nous réincarner, comment ?

Claude: Lorsque notre corps physique meurt (car il est physique, donc limité), notre âme se détache et retourne au niveau des énergies subtiles pour aller se reposer. Jusqu'au moment où elle décide de revenir pour apprendre davantage.

Demandeur: Comment peut-tu décrire l'âme ?

Claude: Notre corps est le reflet, une continuité, l'expression physique, des énergies que constitue notre âme. Tout ce que nous avons vécu au niveau émotionnel et mental s'inscrit dans l'âme. L'âme est en fait une énergie. Nous nous incarnons de vie en vie dans un corps physique afin de se purifier ou si tu préfères, nettoyer nos énergies et exprimer notre divinité sur le plan terrestre. Nous avons le devoir de nous réincarner autant de fois que nécessaire tant que notre âme ne sera pas assez pure pour retourner d'où elle vient, vers la lumière, c'est à dire, pur esprit.

Demandeur: J'ai bien peur de rôtir en enfer dans ce cas.

Claude: L'enfer est une invention de la religion pour faire peur et contrôler la population. Les temps seront de plus en plus difficiles pour ceux qui refuseront d'ouvrir leur conscience pour aller vers l'amour de soi et des autres. Il est vrai que plusieurs utilisent ce mot (enfer) pour signifier qu'ils traversent une période difficile. Pour eux, l'enfer est bien plus sur terre que dans l'énergie.

Demandeur: Oui, en effet.

Claude: Pratiquer l'amour de soi d'abord est la meilleure voie pour atteindre la paix intérieure. L'amour des autres se fera de lui-même. Nous aborderons ce sujet dans une autre conversation si tu veux bien.

 

D'autres questions et réponses...
L'âme et le karma
L'amour véritable
Correct/ Pas correct
Désirs vs besoins véritables
La méditation
La peur
La responsabilité
La victime