La joie d'Être... En amour avec soi-même! (Partie 1)

Juillet 2014
 
 

Dans cette chronique...

Je t'explique ce que signifie "s'aimer soi-même". Je définis ce qu'est l'égoïsme et te fais prendre conscience de l'amour qui est déjà en toi.

Bonne lecture !

 

En faisant référence à mon livre, « La joie d’Être », voici des extraits qui pourront t’aider à comprendre ce qu’est « L’amour de soi »…

L’amour de soi se pratique en s’acceptant (en se donnant le droit d’être) tel que l’on est à chaque instant. S’aimer soi-même, c’est se donner à soi-même la même attention que l’on donnerait à une autre personne envers qui nous avons de l’affection. C’est être à l’écoute de nos propres besoins et les respecter en essayant de les combler du mieux que nous le pouvons. Pratiquer l’amour de soi, c’est ouvrir la porte qui nous donne accès à l’autonomie affective.

Nombreux sont ceux qui croient que « s’aimer » équivaut à « être égoïste ». C’est pourquoi il est important de connaître la différence entre les deux. L’égoïsme est véhiculé par la personne qui a tendance à ne s’occuper que de son propre plaisir ou de son unique satisfaction, sans se soucier des besoins d’autrui.

Ceci dit, la personne égoïste privera, empêchera ou enlèvera l’opportunité aux autres de satisfaire leurs besoins afin de pouvoir satisfaire ses propres désirs ou besoins. Tandis que s’aimer soi-même ne prive personne, n’empêche ou n’enlève rien à personne.

Si tu désires t’exercer à t’aimer davantage, je te suggère fortement de commencer par réaliser que tu es déjà l’amour. L’amour est l’énergie qui fait que tu es en vie, c’est ton essence, ton âme. C’est la partie de toi qui est non manifestée, non palpable, mais qui est bien là, dans chaque cellule de ton être.

L’amour est ce qui constitue, alimente ou nourrit ton corps physique, dans ce monde terrestre. Tu le recherches probablement à l’extérieur de toi. Si tel est le cas, regarde toutes les pirouettes que ton besoin d’être aimé nécessite.

Tu sais maintenant que ce que tu recherches est déjà en toi. Il suffit de commencer à en prendre conscience et de vraiment le ressentir en toi. En te nourrissant, aussi souvent que possible dans ton quotidien, de l’énergie d’amour dont tu es constitué, ta vie prendra un tout autre tournant.

S’aimer soi-même est la reconnaissance de son âme. C’est le plus beau cadeau que tu ne pourras jamais recevoir des autres.


Comme tu es le créateur de tout ce qui se passe dans ta vie, selon ce que tu entretiens comme pensées et attitudes, il va de soi que tu aimes les autres au même niveau que tu t’aimes toi-même. Ce qui signifie que, si tu n’aimes pas certaines parties de toi (physique, attitude, façon de faire, etc.), il te sera difficile de les apprécier chez les autres. Cela vient t’apprendre que si tu essaies de changer les autres parce que tu ne les acceptes pas dans leur façon d’être, c’est que tu fais la même chose avec toi-même. C’est pourquoi tu dois devenir conscient, le plus tôt possible, du niveau d’amour que tu te portes. T’aimer davantage améliorera grandement tes relations avec les autres.

Aimer = Accepter = Ne rien vouloir modifier de ce qui est. C’est tellement simple qu’il nous est parfois difficile, voire impossible d’appliquer cette notion dans nos vies ! Alors, si tu essaies de changer une personne, selon tes croyances ou tes goûts, c’est comme si tu ne lui donnais pas le droit d’exister telle qu’elle se présente à toi. Ce qui est évidemment contraire à l’amour véritable.

Cela ne signifie pas de refuser les compliments provenant des autres. À ce moment, profite de cette occasion pour avoir de la gratitude envers ce qui émane de toi et remercie l’être divin, qui a su voir cette qualité en toi. En fait, lorsque quelqu’un te dit un compliment, c’est qu’il est en train de reconnaître quelque chose en toi qu’il a déjà en lui. Sans quoi, il ne pourrait le voir, car rappelle-toi que tout ce qui nous entoure, est l’écho de ce que nous sommes. L’autre a simplement vu un écho de lui-même en toi. C’est magnifique comment la vie est bien faite !

À méditer : Considérant que, je suis le créateur de tout ce qui constitue ma propre vie, lorsque je recherche à vouloir être aimé, c'est que j'ai oublié qui je suis. « Je dois prendre conscience et toujours me rappeler que je suis déjà l'amour et que je dois apprendre à cesser de le quémander d'autrui ». Je fais cela en apprenant à me donner, à moi-même, l'attention dont je désire recevoir des autres. Ainsi, je prends mes responsabilités d'âme créatrice de sa propre vie, développe mon autonomie affective et émane de plus en plus l'amour que je suis. Ces actions me conduiront graduellement vers la "joie d’Être".

Claude D’Astous - La joie d'Être

 Vous pouvez diffuser librement le contenu de cette chronique en ne modifiant aucune partie du texte, en citant le nom de l’auteur ainsi que le site Internet : www.claudedastous.com.

 

Reçois mes chroniques mensuelles directement dans ta boîte de courrier électronique en t'inscrivant à mon infolettre "La joie d'Être". C'est gratuit ! Pour t'abonner, clique ici.

 
Si tu désires être avisé à l'avance lorsque j'animerai une activité dans ta région, complète le formulaire de contact disponible en cliquant ici.
 
 

Lire d'autres chroniques de Claude D'Astous