La joie d'Être... En transformation !

Février 2014
 
 

Dans cette chronique...

Je te parle de la résistance aux changements et ce que cela implique. Je te propose une façon de voir la transformation et comment être moins affecté par celle-ci.

Bonne lecture !

 

Tout est en constant changement dans l'Univers. Il suffit d'observer la nature pour réaliser ce fait. Le ciel n'est jamais fixe... la Terre tourne sur elle-même et passe d'une saison à l'autre... l'eau s'évapore et retourne en goutte sur les terres pour ainsi rejoindre les océans... etc. Cela est le cycle de la vie. Il en est de même pour tes corps mental, émotionnel et physique. Rien n'est constant. Tout est en transformation. La vie est "changement". 

Peu importe le changement, cela implique une transformation de la conscience, un réajustement. Ainsi nous évoluons. Nous abandonnons des vieilles habitudes ou croyances qui ne font plus notre affaire. Selon notre vouloir ou contre celui-ci, ces transformations impliquent l'abandon d'un certain niveau de sécurité, soit le "connu". Elles nous poussent aussi parfois à passer à l'action afin de pouvoir s'ajuster à ces changements. C'est merveilleux ! Nous pouvons donc expérimenter l'inconnu et pratiquer l'acceptation, le lâcher prise et la foi (faire confiance).

Tout est en constante évolution. Tout se transforme. Donc, rien est acquis. Avoir peur du changement se résume à ne pas faire confiance à la vie. Il y a résistance de l'ego. Tant mieux ! Cela nous fait prendre conscience de nos peurs et des croyances qui les alimentent. Voilà une occasion de "corriger notre tir" pour améliorer notre qualité de vie.

Puisqu'il n'y a pas de transformation sans avoir préalablement effectué l'acceptation, la résistance aux changements nous enlise dans un rôle de victime et nous fait souffrir. À ce moment, il serait plus sage d'accepter le changement et laisser la situation se transformer. Et oui, il n'est pas nécessaire de souffrir pour évoluer.

Nous sommes des êtres divins dans des corps humains. Nous sommes présentement dans l'énergie des grands changements, autant dans le monde concret que dans notre monde intérieur (notre conscience). En fait, nous sommes en train de matérialiser notre nouvelle conscience. Et puisque cette conscience, cette étincelle divine en soi, est "amour", nous sommes en train de nous créer un monde matériel rempli d'amour. Cela peut paraître contradictoire avec les bouleversements dont nous sommes témoins, mais tout est en train de s'améliorer. Nous constatons que nous avons trop placé d'emphase sur le matériel et sommes en train d'équilibrer cela avec nos énergies spirituelles. Ce qui occasionne des modifications, des changements qui nous paraissent destructifs. Pourtant, la vie est toujours là.

Si nous percevons ce qui se passe comme un anéantissement, il faut se rappeler que cela est dû d'être et, qu'au fond, rien ne peut détruire la vie. Même après ce que nous appelons "la mort", la vie est toujours là.  Notre corps spirituel continuera simplement d'évoluer à un plan différent. Ou choisira de s'incarner, pour expérimenter, à nouveau, le plan terrestre.

Enfin, si tu as de la difficulté à t'adapter aux changements, dis-toi que tout est temporaire et apprend à faire confiance à ton âme qui sait exactement ce qui est bénéfique pour ton évolution. Aie foi en cette énergie d'amour dont tu es constituée et abandonne-toi à ce qui se présente dans ta vie.  Tu prendras alors conscience, graduellement, qu'une force quelconque gère l'Univers et qu'il est sécurisant de se laisser bercer par elle.

Cela m'amène à te dire que la souffrance demande une prise de conscience de ta résistance, que tu dois transformer une ou des croyances qui ne te sont plus bénéfiques, ainsi que de "passer à l'action" si tu désires obtenir des transformations. Je te parlerai des étapes à effectuer pour passer à l'action lors de ma prochaine chronique. Effectuer ces étapes, est le chemin qui te conduira vers une plus grande "joie d’Être".

Claude D’Astous - La joie d'Être

 Vous pouvez diffuser librement le contenu de cette chronique en ne modifiant aucune partie du texte, en citant le nom de l’auteur ainsi que le site Internet : www.claudedastous.com.

 

Reçois mes chroniques mensuelles directement dans ta boîte de courrier électronique en t'inscrivant à mon infolettre "La joie d'Être". C'est gratuit ! Pour t'abonner, clique ici.

 
Si tu aimerais être avisé à l'avance lorsque j'animerai une activité dans ta région, complète le formulaire de contact disponible en cliquant ici.
 
 

Lire d'autres chroniques de Claude D'Astous